Lisez, partagez!

Si vous avez apprécié cet article, n'hésitez pas à le partager sur votre réseau social favori.
Bonne lecture!

Déclaration de l’UMA à propos de la Journée internationale des personnes handicapées – 3 décembre 2019

L’Union Mondiale des Aveugles (UMA) s’unit à l’ONU, aux membres de l’International Disability Alliance et au reste du monde pour observer la Journée internationale des personnes handicapées, qui aura lieu le mardi 3 décembre 2019.

Le thème de cette année est : « Promouvoir la participation et le rôle des personnes handicapées : faire progresser le programme de développement durable à l’horizon 2030 ». L’ONU a proclamé cette Journée en 1992, pour encourager une meilleure compréhension des questions relatives au handicap et mobiliser les soutiens nécessaires à la dignité, aux droits et au bien-être des personnes handicapées. Cette journée sert aussi à accroître la sensibilisation concernant les bénéfices de l’intégration des personnes handicapées à tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle.

Dans la lignée de nos efforts de plaidoyer pour garantir une participation pleine et égalitaire des personnes aveugles et malvoyantes dans toutes les sphères de la société et conformément à la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRPD de l’ONU), nous saisissons cette opportunité pour prier les gouvernements, les décideurs politiques et toutes les personnes investies des facultés y afférentes, de garantir que les objectifs de développement durable (ODD) soient réalisés dans leurs territoires respectifs. L’agenda de développement inclusif doit tenir compte des personnes aveugles et malvoyantes. Cela permettra de garantir que leurs droits et leurs besoins soient clairement compris, et que la législation, les politiques, les infrastructures et autres initiatives soient planifiées, développées et mises en œuvre non seulement pour elles mais aussi avec elles.

L’UMA saisit aussi cette occasion pour animer les pays à respecter et à mettre en œuvre effectivement la CRPD de l’ONU, ainsi que toute recommandation du Comité de la CRPD concernant les examens des pays, puisque le handicap est une question transversale référencée dans les objectifs de développement durable et qu’ils doivent être utilisés ensemble pour un développement plus couronné de succès dans tous les pays. L’ODD 4 et l’article 24 de la CRPD concernent l’éducation, encouragent l’égalité dans l’accès à toutes les étapes de l’éducation et de la formation professionnelle, et appellent à construire et améliorer les installations enseignantes pour permettre l’accueil des handicapés et de garantir des environnements d’apprentissage sûrs, effectifs et inclusifs pour tous ; l’ODD 8 et l’article 27 de la CRPD visent à atteindre un emploi plein et productif, un travail décent pour tous et une rémunération égalitaire à valeur égale pour tous, y compris les personnes handicapées ; L’ODD 11 et l’article 9 de la CRPD exigent aux états membres de donner accès à des systèmes de transport durables, accessibles, abordables et sûrs pour tous, d’améliorer la sécurité routière dans le respect des besoins des personnes handicapées et de fournir un accès universel à des espaces publics et verts accessibles et inclusifs ; et l’ODD 17 prie les états membres d’améliorer le soutien au développement de capacités dans les pays en développement, y compris les pays les moins développés et les petits états insulaires en développement, pour accroître de façon significative la mise à disposition de données fiables, ponctuelles et de haute qualité, également décomposées par handicap.

L’agenda 2030 pour le développement durable « prie de ne laisser personne en arrière ». Afin de garantir un développement durable équitable et inclusif, la CRPD de l’ONU doit être ratifiée et mise en œuvre pour que les personnes aveugles et malvoyantes gagnent en autonomie, car elles ont le droit de se faire entendre et de participer, de contribuer et de bénéficier comme toute autre personne, à la mise en œuvre effective de l’objectif de développement durable 17. La synergie entre la CRPD et les ODD viendra consolider la volonté d’assurer que les droits des personnes handicapées, dont les personnes aveugles et malvoyantes, soient reconnus, respectés et pris en considération par les gouvernements et les décideurs politiques.

——————-
L’Union Mondiale des Aveugles (UMA) est l’organisation mondiale qui représente les quelques 253 millions de personnes aveugles et malvoyantes dans le monde. Ses membres sont des organisations de personnes aveugles qui parlent en leur propre nom, des organisations qui servent le collectif dans plus de 190 pays, ainsi que des organismes internationaux qui travaillent dans le domaine du handicap visuel. Visitez notre site web: www.worldblindunion.org ​

Contact pour toute information complémentaire :

Terry Mutuku
Responsable des Communications, Union Mondiale des Aveugles
Terry.Mutuku@wbu.ngo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright Anavpaci. Tous droits réservés.
Technologie web développer par ALTERNATE SYSTEM Michaël Lurkin). Anavpaci.com utilise le logiciel libre WP-Ultime.

L'interface de ce site est optimisé pour les ordinateurs pc/mac ainsi que pour tout les terminaux mobile.